Immigration, intégration et asile

La protection des droits humains des migrantes et des demandeuses d’asile dans l’UE

Les droits humains des migrants et des demandeurs d’asile, dont une proportion de plus en plus grande sont des femmes, a fait l’objet d’une attention particulière au sein du LEF.

L’asile est un domaine prioritaire pour le LEF depuis 1999, car les activités politiques réalisées par et les persécutions dont sont victimes les femmes peuvent être différentes de celles des hommes. Aussi bien les concepts d’activités politiques que de persécution ont été historiquement interprétés par les Etats sur base d’une expérience masculine, excluant ainsi les opinions politiques des femmes sur les rôles des femmes et des hommes dans la société et les actes de violence de genre et/ou de discrimination par des acteurs étatiques ou non-étatiques. Sans l’intégration d’une perspective de genre dans tout le processus de l’asile, l’adhérence à un modèle masculin hétérosexuel risque de conduite de nombreuses femmes et filles, y compris lesbiennes et bisexuelles, à se voir refuser le statut de réfugiée et la protection basée sur les droits humains et le droit des réfugiés internationaux.

Le LEF promeut une approche sensible au genre des politiques d’immigration, qui implique l’abandon de la vision prédominante des femmes immigrées comme épouses et enfants d’immigrés hommes pour une vision basée sur les droits humains des femmes et l’expérience réelle vécue par les femmes. Le LEF mène également depuis 2006 un projet pour et avec les organisations de femmes migrantes en Europe qui vise à les impliquer activement dans le développement, le suivi et la mise en place des politiques européennes appelé : « Mêmes droits. Mêmes voix. Les femmes migrantes dans l’UE ». L’un des succès de ce projet est le lancement le 18 juin 2010 du Réseau européen de femmes migrantes, un réseau indépendant qui est depuis 2009 membre associé du LEF. Le projet est soutenu par le Programme européen pour l’Intégration et la Migration (EPIM) du Réseau des fondations européennes (NEF) ainsi que par le passé par Sigrid Rausing Trust et Barrow Cadbury Trust.

Pour une vue d’ensemble de la situation actuelle sur les femmes et l’immigration, l’intégration et l’asile, et des plus récentes politiques européennes touchant à cette question, veuillez consulter le chapitre du rapport Pékin+15 du LEF sur les droits humains des femmes.

Get Involved