Les demandes politiques du LEF

Les demandes politiques du LEF

Pour ce qui concerne la prostitution, le LEF maintient que les stratégies et politiques poursuivant l’objectif d’une Europe sans prostitution devraient couvrir un large éventail de domaines et impliquer les divers acteurs du système prostitutionnel.

  • Politiques à mener à destination des personnes prostituées : supprimer toutes les mesures répressives contre les femmes prostituées ou visant la taxation de leurs revenus ; mettre en œuvre des politiques crédibles offrant des alternatives concrètes pour toutes les personnes désireuses de quitter l’emprisonnement prostitutionnel ; promouvoir l’application de politiques de prévention de la prostitution et de sensibilisation à une sexualité respectueuse ; supprimer la conditionnalité dans l’octroi d’un permis de résidence aux personnes prostituées d’origine étrangère ; garantir que les femmes prostituées dénonçant des actes de violence masculine reçoivent un traitement égal dans le processus de leur plainte et aient accès aux juridictions et aux cours.
  • Politiques à mener à destination des clients-prostitueurs : criminaliser l’achat d’un « service » sexuel ; mener des campagnes de responsabilisation et de dissuasion à l’intention des clients-prostitueurs ; promouvoir l’application de politiques de prévention de la prostitution et de formation à une sexualité respectueuse.
  • Politiques à mener à destination des proxénètes : condamner toutes les formes de proxénétisme et refuser sa décriminalisation ; exiger la restitution de tous les profits et financements du proxénétisme.
  • Politiques à mener à destination de la société et des autorités publiques : mettre en œuvre des politiques de prévention de la prostitution ; promouvoir un enseignement à l’égalité entre les hommes et les femmes ; mener un travail de sensibilisation à propos de la réalité de la prostitution et briser les stéréotypes.

Get Involved