Position Papers

Le genre et les conflits: Parvenir à la sécurité humaine pour engendrer la paix (octobre 2009)

« Nous pensions que lorsque nous aurions la paix, nous aurions l’égalité ; maintenant, nous savons que tant que nous n’aurons pas l’égalité, nous n’aurons pas la paix. » (Une femme palestinienne)
 

La théorie féministe nous enseigne que les conflits, les guerres et le militarisme ne sont pas des processus neutres. Ils utilisent, entretiennent et souvent promeuvent la construction idéologique du genre dans les définitions de la « masculinité » et de la « féminité », et ont évidemment un impact disproportionné sur les femmes et les enfants, en particulier les petites filles. En d’autres termes, les hommes font la guerre pour défendre leurs valeurs, leurs frontières, leurs territoires nationaux/d’état et protéger et défendre « leurs » femmes et enfants. Les femmes sont considérées comme « protégées » et « défendues », ce qui signifie immanquablement qu’elles doivent « survivre à la violence » et « réparer et rapiécer les sociétés dévastées par la guerre », au lieu de participer de manière égale au développement démocratique, à l’application du droit et de la justice, et à l’instauration de la sécurité humaine pour toutes et tous.

Téléchargez le document intégral:

final 20ewl 20position 20paper 20on 20women 20and 20conflict 20october 202009 fr

 

Latest video

Loud and United to end violence against women and girls, European Women’s Lobby Conference, 6 December 2017, Brussels.

Find more videos on our Youtube channel

Facebook Feed

Get Involved